ENDA Santé plaide pour un accès universel au traitement du sida dans les pays du Sud

Dakar, Sénégal (PANA) - Le directeur de ENDA Santé, Daouda Diouf, a plaidé mardi à Dakar pour un accès total et universel au traitement du sida dans les pays pauvres, estimant qu’il s’agit de justice sociale.

«L'Afrique est loin d'un accès universel au traitement alors que l'Afrique de l'Ouest compte à elle seule 75 pour cent des malades qui n'ont pas accès aux soins», a-t-il déclaré.

S’exprimant au cours d'un atelier sur l'accès universel au traitement dans les pays du sud, à l'occasion du forum social mondial, M. Diouf a souligné la nécessité d’inverser la tendance et de faire un plaidoyer pour qu'ils aient plus accès au traitement, affirmant que c'est dans ces pays qu'il y a plus de taux d'infection au VIH.

Il a soutenu qu'il est inconcevable que les pays du Nord détiennent presque la totalité du traitement, alors qu'ils ont un taux d'infection estimé à moins de dix pour cent.

«C'est une injustice vis-à-vis des pauvres qui ont le plus besoin de traitement», a dit M. Diouf.

Selon lui, l'accès universel au traitement est un droit fondamental pour les personnes vivant avec le VIH, estimant que tous les pays du Sud doivent unir leurs voix pour réclamer leur droit aux soins et le droit à la santé pour tous.

-0- PANA DOU/AAS/SOC 08fev2011  

08 février 2011 22:23:26




xhtml CSS