Ban Ki-moon déclare que la violence sexuelle est une menace pour la paix et la sécurité

New York, Etats-Unis (PANA) - Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a déclaré vendredi à New York que la violence sexuelle dans les conflits représente une menace pour la paix et la sécurité, estimant qu’elle n'est pas seulement un problème de santé ou de droits humains.

S’exprimant lors d'un mini-sommet sur la prévention et la réponse aux violences sexuelles dans les conflits, en marge de la  66ème Assemblée générale de l'ONU, il a exhorté les pays membres à accroître leurs efforts pour prévenir cette violence et à poursuivre les auteurs.

Il a souligné que la violence sexuelle dans les conflits est devenue une question de haute priorité sur l'agenda du Conseil de sécurité, rappelant que depuis 2008 trois résolutions avaient exigé que chaque protagoniste d’un conflit prenne des engagements spécifiques pour lutter contre la violence sexuelle et établir des mécanismes pour tenir les coupables responsables.

De son côté, la représentante spéciale du Secrétaire général chargée de  la violence sexuelle dans les conflits, Mme Margot Wallström, a déclaré que bien qu'il y ait encore de nombreux défis, des progrès remarquables ont été accomplis.

«En plus de répondre à la violence sexuelle en tant que problème de santé, nous avons commencé à identifier les façons de la prévenir comme menace pour la sécurité», a-t-elle déclaré.
-0- PANA AA/VAO/AKA/AAS/IBA 23sept2011

23 سبتمبر 2011 15:19:20




xhtml CSS