16 milliards de FCFA pour un plan pluriannuel élargi de vaccination 2018-2022 au Congo

Brazzaville, Congo (PANA) - Le gouvernement congolais envisage de mettre en place un plan pluriannuel élargi de vaccination 2018-2022, dont le coût est estimé à près de 16 milliards de FCFA, a appris vendredi la PANA, auprès du ministère congolais de la Santé et de la Population.

Ce plan vise  à éliminer la morbidité et la mortalité liées aux maladies causées par le manque de vaccination, a indiqué jeudi, le médecin chef du Programme élargi de vaccination (PEV),  Alexis Mourou Moyoka, au cours de la réunion du Comité  inter-agences du PEV pour faire le point des activités des années passées, en présence de la ministre de la Santé et de la Population, Jacqueline Lydia Mikolo.

"Ce plan consiste à mobiliser les ressources et à planifier les activités de vaccination au
Congo durant les cinq prochaines pour un montant estimé à près de 16 milliards de FCFA", a expliqué M.  Mourou Moyoka, ajoutant que "la mise en œuvre de ce plan pluriannuel complet de vaccination 2018-2022 va contribuer à éliminer la morbidité et la mortalité liés aux maladies qui peuvent être évitées par la vaccination".

Selon le médecin chef du PEV, ce plan vise également à atteindre un pourcentage élevé de couverture vaccinale dans tous les districts sanitaires pour les antigènes dans le pays, en maintenant les indicateurs de performances du statut d’élimination du tétanos maternel néonatal.

De son côté, Mme Mikolo a annoncé la réception, dans quelque jours, d’un lot de vaccins acquis avec le financement de la coopération de la Chine.

La ministre a également annoncé que "dès 2018, le Congo devrait prendre en intégralité la charge du financement de vaccination dans le pays, car l’appui financier de l'Alliance globale pour les vaccins et l'immunisation (GAVI), prendra fin le 31 décembre prochain.
-0- PANA MB/JSG/SOC 10nov2017

10 novembre 2017 12:25:22




xhtml CSS