«La résurgence du virus Ebola au Liberia n'est pas due à l'importation" (Oms)

Monrovia, Liberia (PANA) - La résurgence de la maladie à virus Ebola au Liberia, après que le pays a été certifié exempt d'Ebola, n'a pas été causée par un virus importé de la Guinée voisine ou de la Sierra Leone, a déclaré vendredi, l'Organisation mondiale de la Santé (Oms) à Monrovia.

Elle a indiqué que la récurrence était due plus probablement au virus qui a infecté de nombreuses personnes dans le pays il y a six mois, plutôt que de l'importation du virus ou par une nouvelle émergence d'un réservoir naturel comme une chauve-souris ou un autre animal.

'' Dans le cadre de l'enquête sur la source de ce nouveau pôle des infections, des échantillons prélevés sur la première personne à avoir le virus Ebola ont été envoyés au laboratoire de référence nationale libérienne pour le séquençage génétique. Des tests sur ces échantillons ont montré que le virus est génétiquement semblable aux virus qui ont infecté de nombreuses personnes dans le comté de Margibi, il y a plus de six mois, à la fin de 2014'', a déclaré l'Oms.

Depuis la résurgence au Liberia le 29 juin 2015 à 50 jours après que l'interruption de la transmission active a été atteinte le 9 mai - cinq personnes ont été confirmées à l'Evd.

La PANA a cité vendredi l'Oms déclarant que 149 personnes ont été identifiées comme contacts et sont étroitement surveillées.

Il a déclaré que le Liberia a entrepris la planification pertinente pour se préparer et répondre à la récurrence du virus Ebola, ajoutant que '' Le système de gestion des incidents a immédiatement activé une équipe pour mener une enquête détaillée et a commencé la recherche de personnes qui avaient été en contact avec le jeune homme alors qu'il était symptomatique''.

-0- PANA SEG/VAO/MTA/BEH/SOC     10 juil 2015

10 juillet 2015 20:41:28




xhtml CSS