Éliminatoires Coupe du monde 2017 : Le fils de George Weah dans l’équipe américaine à Delhi

New Delhi, Inde (PANA) – Une sélection américaine de 21 joueurs parmi lesquels Tim Weah, fils de l’ex-meilleur joueur européen de l’année et grande vedette du football libérien, est arrivée à New Delhi pour prendre part à la Coupe du monde des U-17 qui doit démarrer le 6 octobre.

Selon la FIFA.com, l’équipe entraînée par John Hackworth, a débarqué dimanche à l’aéroport international Indira Gandhi aux environs de 10 heures, heure locale.

L’équipe américaine vient de Dubai où elle a eu une semaine de regroupement dans un camp d'entrainement pour préparer la Coupe du monde des U-17.

Les Etats Unis sont dans le groupe A avec l’Inde, la Colombie et le Ghana. Les Américains vont débuter leur campagne contre l’Inde, le 6 octobre et vont ensuite affronter le Ghana, le 9 octobre et la Colombie, le 12 octobre.

Les deux premiers matches seront disputés au stade Jawaharlal Nehru, à New Delhi, alors que le deuxième tour aura lieu au stade DY Patil, à Navi Mumbai.

La fédération américaine de football avait retenu 17 joueurs qui faisaient partie de l’équipe qui avait joué le tournoi qualificatif en avril — le championnat 2017 des U-20 de la CONCACAF — où elle avait terminé à la deuxième place.

Parmi les vedettes de l’équipe, on peut noter Josh Sargent et Tim Weah.

En tout 12 des 21 joueurs convoqués sur la liste viennent des équipes de football de la Major League.

Les Etats-Unis ont participé aux 15 des 16 éditions de la Coupe du monde des U-17 et n’ont raté qu’une seule édition, celle de 2013. Leur meilleure performance fut celle enregistrée en Nouvelle-Zélande en 1999, où Landon Donovan, DaMarcus Beasley et Oguchi Onyewu avaient permis aux Américains de décrocher la quatrième place, après avoir perdu de justesse leur demi finale devant l’Australie, à l’issue de la séance des tirs au but.

Les Américains ont atteint les quarts de finale à quatre reprises, plus récemment au Pérou en 2005. La dernière fois au Chili en 2015, les Etats-Unis n’avaient pas pu, pour la première fois,  sortir de la phase de poule depuis 2001.
-0- PANA VAO/ASA/IS/SOC 02oct2017

02 octobre 2017 17:17:38




xhtml CSS