« L’objectif majeur » de l’équipe de Tunisie est de passer au 2ème tour, déclare le président de la Ftf

Tunis, Tunisie (PANA) - Le président de la fédération tunisienne de football (Ftf), Wadiî Jeri, a déclaré que « l’objectif majeur » de l’équipe de Tunisie est de passer au 2ème tour.

Lors du tirage pour la formation des huit groupes de la phase finale de la coupe du monde de football « Russie 2018 », effectué vendredi à Moscou, la Tunisie a figuré dans le groupe G aux côtés de la Belgique, de l’Angleterre et du Panama.

« C’est un tirage motivant qui vaut mieux que de tomber dans un groupe facile. Si on veut passer au 2ème tour, il nous faut retrousser les manches et montrer de quoi on est capable », a opiné le responsable fédéral tunisien au micro de la radio Mosaïque en direct de la capitale russe.

Il a déjà fait état d’un programme de préparation « sérieux » qui prévoit cinq rencontres amicales avec des équipes dont le jeu est « similaire » à celui de la Belgique et l’Angleterre.

De son côté, l’entraîneur de la sélection tunisienne, Nabil Maâloul, s’est, lui, dit « content » que son équipe jouera son premier match de la coupe du monde en Russie après le mois de Ramadan.

« Indépendamment du groupe, je suis content que le premier match que nous jouerons contre l’Angleterre le 18 juin, est prévu après le mois de Ramadan, car beaucoup de joueurs tunisiens observent le jeûne », s’est félicité Nabil Maâloul.

Le mois de Ramadan intervient cette année au début de juin. Après l’Angleterre, la Tunisie livrera son deuxième match contre la Belgique, avant de terminer le premier tour en affrontant le Panama.

« Nous n’avons rien à perdre. Nous devons jouer sans complexe en ayant confiance en nos moyens face à deux équipes qui sont au Top 20 du football mondial (la Belgique est 5ème et l’Angleterre 15ème au classement Fifa) », a suggéré le sélectionneur tunisien.

Il s'attend par ailleurs, que le Panama, 4ème équipe du groupe, qui participera pour la première fois à une coupe du monde, cherchera à "surprendre" ses adversaires.

Selon Maâloul, « le joueur tunisien montre souvent son meilleur visage contre les grandes équipes », en rappelant le match nul (2/2) fait dans le passé contre les Pays-Bas qui figurait alors parmi les équipes les plus en vue.

« Je suis toujours optimiste quel que soit le groupe dans lequel on figure », a encore dit l’ancien international dans une déclaration à la radio Mosaïque en direct de Moscou.
  
C’est la 5ème coupe du monde que disputent les « Aigles de Carthage ». Ils n’ont pas franchi le premier tour lors de leurs précédentes participations. La première fois, en 1978, la Tunisie, seule équipe représentant l’Afrique, avait été la première équipe africaine à remporter une victoire dans une phase finale du Mondial. Elle avait battu le Mexique 3/1, fait match nul (0/0) avec l’Allemagne, alors tenante du titre et perdu contre la Pologne 0/1, ratant in-extrémis le passage au 2ème tour.

Ces résultats « honorables » avaient ouvert la voie à l’augmentation du nombre d’équipes africaines qualifiées à la phase finale de la coupe du monde.

Le technicien Khaled Hosni et le chroniqueur Mourad Zéghidi considèrent cependant que le groupe de la Tunisie est « difficile ». « Il faut être réaliste. Il faudra un exploit pour que la Tunisie passe au second tour », estiment-ils tous deux.
-0-PANA BB/BEH 01déc2017

01 décembre 2017 20:19:46




xhtml CSS